Jouer, il n'est pas d'autre sagesse...
             Faire jouer, il n'est pas d'autre vertu !

L'objectif principal est de jouer, faire jouer, jouer avec dans l'esprit du CARPE LUDIEM : Vis l'instant ludiquement !

 

Jouer nuit gravement a l'ennui !

 

Méli-mélo-méludique…
   
La vie est un espace de jeux et dans cette perspective, nous
souhaitons organiser des moments d’échange et de partage
entre des personnes d’horizons différents tant par l’âge que par
leur origine socioculturelle et professionnelle. Le Jeu est l'un
des moyens pour réaliser cet objectif.
 
   
La démarche est d’animer un quartier, une ville, un village,
une communauté citoyenne du présent.
Méli-mélomane…
   
Notre priorité est de refaire du lien et d’en créer ainsi que de
renouer avec l’échange gratuit... Ce travail social est soutenu
par la force culturelle du jeu. En effet, notre démarche est de
faire découvrir un maximum de jeux et de pratiques ludiques
que l’on ne peut trouver dans les réseaux de la grande distribution.
   
Allant à l’encontre de l’uniformisation et la standardisation des jeux que l’on peut
acheter dans les Grandes Surfaces, nous nous engageons à faire découvrir des
jeux aux mécanismes novateurs,aux interactions et principes ludiques renouvelés
et ouverts aux influences culturelles les plus diverses.
   
Nous proposons des animations ludiques qui permettront l’échange et le
partage, ainsi que des rencontres permettant à chacun de se déconnecter
du quotidien, d’agir pour leur plaisir, en transcendant toutes catégories
d’âge ou d’origine socioculturelle et professionnelle.
   
Alors que l’on nous rabat les oreilles avec des thèmes comme l’insécurité,
la violence, les incivilités… la pratique ludique est pour nous un moyen privilégié
pour redonner quelques valeurs citoyennes à notre société, en respectant l’autre
par l’usage consenti de règles, par le partage et l’échange.
   
D’après notre expérience, nous avons pu constaté que certaines animations
ludiques réussissent à modifier certains comportements en libérant la créativité,
l’imaginaire ou l’esprit d’initiative de chacun. Nous souhaitons utiliser cette
énergie créatrice dans des projets en partenariat avec d’autres associations
pour créer une synergie citoyenne ! 
 
Méli-mélo-drame…
   
Un grand nombre de parents ne savent pas que l’enfant se
développe en jouant et que le jeu est une nécessité vitale
pour lui, au même titre que les besoins physiologiques du
« boire, manger, dormir ». Si le jeu est une nécessité vitale
pour le bon développement physique et psychologique de
l’enfant, ses vertus ne sont plus à démontrer pour chaque
individu, quelque soit son âge.

Une maxime indienne nous dit que « la prospérité future d’un homme se

devine dans ses jeux d’enfants ».

   
Exemple des vertus ludiques… le jeu :

- favorise l’expression et la communication ;
- développe un esprit tactique et une intelligence stratégique ;
- permet l’adaptation à une situation, aux autres joueurs ;
- occasionne des choix et la prise de risques ;
- éveille à la citoyenneté par la tolérance et le respect qu’engendre l’usage
d’une règle pour tous;
- mobilise l’ imagination, les sentiments et les émotions de chacun ;
- repose sur le partage et un échange de qualité, mais l’occasionne également…
   
Ce dernier point nous semble indispensable puisque dès la naissance, ça n’est
pas la longueur du temps passé avec l’enfant qui compte le plus, mais la qualité
du moment. Il en va de même pour tous les âges de la vie, et notamment pour les
personnes âgées. En outre, si l’équilibre familial favorise les jeux de l’enfant,
l’inverse est aussi vrai ! parce que dans cet échange, c’est la famille entière qui
s’enrichit.
   
S’il est une richesse, le jeu n’en est pas moins un acte gratuit qui doit
rester complètement désintéressé. Malheureusement ça n’est plus le cas
dans notre société mercantile où tout doit faire « profit ». On achète actuellement
des jeux que s’ils se chiffrent en terme de compétences qu’ils peuvent apporter.
Le plaisir de l’instant a laissé la place à la peur du futur…
   
Peur irrationnelle parfois qui fait qu’un certain nombre de personnes choisissent
de jouer à des jeux d’argent et de hasard. Ces jeux ont une forte audience puisque
relayés par les médias qui véhiculent une fausse idée du jeu : celle du gain rapide,
de la compétition et de l’élimination à outrance… « Vous êtes le maillon faible.
Au revoir ! »
   
A contrario, nous tenons à redonner, grâce au jeu, une valeur aux liens
interpersonnels… Nous souhaitons rendre au Jeu toute son importance en faisant
prendreconscience qu’il est préférable d’être acteur de ses jeux et de son plaisir
plutôt que d’être passif et de le regarder et vivre par procuration via l’écran de télé...
culturelle qui s’étiole dans un individualisme de plus en plus sauvage.
   
C’est cette dimension sociale et culturelle du jeu qui nous intéresse pour en faire
bénéficier une partie de la population qui n’a pas la chance d’y avoir accès soit
par manque de moyens financiers, soit par manque d’informations et d’intérêts…
Enfin, donner plus d’espace aux jeux, c’est travailler à la citoyenneté de chacun
par l’apprentissage de règles, en réussissant à mobiliser l’intelligence et
l’imaginaire de tous dans d’autres projets !